Annonces

Soumettez vos annonces à Michèle A. Schaal en attachement électronique (Word ou PDF).

Publications récentes

Carine Fréville & Ana de Medeiros, dirs., Marie Nimier, Absence et perte,
Caen, Passage(s), 2017, « Regards croisés ».

ISBN : 979-10-94898-33-8
212 p. 25 € / £ 20

Ce volume regroupe des articles – ainsi qu’un entretien réalisé avec l’auteure – issus d’une conférence internationale sur l’écriture de Marie Nimier, intitulée Marie Nimier. Absence et Perte, qui s’est tenue les 7 et 8 juillet 2014 sur le campus parisien de l’Université du Kent (Paris School of Arts and Culture). Analysant les rapports entre texte et image, lecture et écriture, mot et geste, ou encore spatialité et perte, ces articles sont autant de mises en résonance avec le travail créateur foisonnant et multiple de Marie Nimier. Autour de ce double thème de l’absence et de la perte, les chercheurs réunissent des analyses et des réflexions variées et originales, portant tout autant sur des considérations autour de la figure de l’auteur et l’acte d’écrire, la figure paternelle, l’enfance, la sexualité, le genre et gender, que sur les rapports entre humains et animaux, la psychanalyse, l’importance des couleurs ou encore la synesthésie.

Dr Carine Fréville est chargée de cours à l’Université du Kent (Paris School of Arts and Culture). Sa thèse de doctorat porte sur les représentations plurielles du traumatisme chez Marie Darrieussecq, Malika Mokeddem et Lorette Nobécourt. Elle a publié des articles sur Marie Darrieussecq, Lorette Nobécourt, Amélie Nothomb et Malika Mokeddem.

Dr Ana Maria de Medeiros est Directrice du Modern Language Centre à King’s College, London.  Elle s’intéresse surtout à l’écriture autobiographique et a publié un premier livre sur l’œuvre de Marguerite Yourcenar ainsi que plusieurs collections d’essais analysant, entre autres, les écrits de Marguerite Yourcenar, Assia Djebar et Amélie Nothomb.

Commande en librairie ou sur : www.editionspassages.fr
http://www.editionspassages.fr/collections/collectifmarie-nimier-absence-et-perte/

Passage(s)
Les Jardins de Carel
14 allée du Père Jamet
14000 Caen
Editions.passages@gmail.com
www.editionspassages.fr


Appels à contributions – Conférences

9e Colloque international WIF
The Winthrop-King Institute, Florida State University, Tallahassee, Florida
Les 8-10 février, 2018

Conférencière plénière: Elizabeth McAlister (Wesleyan University)
Organisé par Aimée Boutin (FSU), Reinier Leushuis (FSU), Martin Munro (FSU), Virginia Osborn (FSU), Anaïs Nony (FSU), Silvia Valisa (FSU)

On dit des femmes qu’elles parlent trop, que leurs conversations sont purs commérages ou leur piaillement dangereux. Et même temps, elles ne parlent pas assez fort ; leurs contributions au discours ont été condamnées ou effacées et il reste toujours des domaines et des contextes entièrement dépourvus de voix féminines. C’est ainsi que certains discours féministes ont pu faire monter le volume et faire entendre les expériences, histoires et projets artistiques de générations de femmes encore trop souvent réduites au silence. Ecouter les femmes et parler en tant que femme peut devenir un acte politique. C’est pourquoi Eugénie Niboyet fait le choix de nommer le premier journal quotidien féministe La Voix des Femmes. La multiplication d’ouvrages universitaires qui utilisent la métaphore de la voix pour parler d’émancipation, comme « parler haut et fort », « briser le silence », est un indice que les femmes ne sont (pas), sans voix.
Dans Le rire de la Méduse, Hélène Cixous touche une zone sensible lorsqu’elle s’approprie la métaphore de la voix pour affirmer que « … » Mais la voix est-elle nécessairement une source d’authenticité et d’affirmation ? Qu’est-ce que la métaphore de la voix signifie en terme d’expression de soi ? Comment cela résonne-t-il en terme de faire du bruit ou faire silence ? Et qu’en est-il des autres sons et autres formes sensibles d’expression ?
Ce 9e colloque international de l’association Women in French souhaite explorer comment les voix des femmes sont-elles entendues, conçues et représentées dans la littérature française et francophone. Les participant-e-s sont donc invité-e-s à penser la vocalité et la sonorité en lien avec les thèmes dans la liste ci-dessous:

Bruit et silence
Politique de la parole
Voix et droits des femmes
Lois du silence et conditions féminines
Oralité et auralité
Pratique de l’écoute
Veillées et traditions orales
Voix narratives
Rumeurs et caquet des femmes
Les voix de la presse
Imaginaire oral
Voix, genre et sexualité
Voix, race, colonialisme
Voix et spiritualité
Musique et Bruitage
Performance
Écologies du son
Arts sonores
Son et technique
Paysages sonores
Voix numériques
Voix, corps et les 5 sens

Ce colloque participe à l’initiative One Book, One WIF pour 2017-2018 et inclura une session sur Camille en octobre par Mireille Best (1943-2005) ainsi qu’une lecture publique du roman. Conjointement proposée par WIF-Amérique du Nord et WIF-Royaume-Uni en 2016, cette initiative souhaite encourager la collaboration entre les deux organisations autour d’une œuvre commune, et promouvoir les écrivaines francophones moins connues du public ou des universitaires.

Nous invitons des propositions de panels et de communications de 250 mots accompagnés d’une courte biographie. Veuillez soumettre vos propositions avant le 1 août 2017 grâce au portail de soumission disponible à partir du 15 février 2017.

Pour plus d’information sur le colloque, veuillez contactez :
The Winthrop-King Institute
Department of Modern Languages and Linguistics
Florida State University
Tallahassee, Florida 32306-1540
Telephone 850.644.7636
Fax 850.644.9917
E-mail: icffs@mailer.fsu.edu
Website www.winthropking.fsu.edu


Programmes de conférences à venir


Offres de postes